Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interview Vincent Pietri , Skateur ultra actif!

par Island Slalom Tour 4 Juin 2014, 22:09 INTERVIEW Skate

Sur le site de l'Island Slalom Tour, beaucoup d'interviews sont parues!2140 en tout à la date d'aujourd'hui!Hé certains m'ont plus marqué que d'autres!! Aujourd'hui l'interview de Vincent est dans mon top3! Un gars qui vit son rêve dans le skate et partage cette passion avec un gros travail associatif!Un bon gars comme on aime!!

 

 

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Salut j’ai 30 ans, habite dans le Cantal avec des racines corse et suis papa d’un merveilleux petit garçon. Je suis une personne entière et passionnée, ce qui explique mes occupations pro. Ne voulant pas perdre de temps à bosser 35h par semaine pour survivre j’ai préféré m’activer à développer un projet global.
Aujourd'hui le plus gros de mon temps est consacré à l'association Session Libre pour laquelle je coordonne l’évènementiel après en avoir été le président, j’écrisquelques articles pour le mag TrasnferT et assure les encadrements BMX avec nos kids.

Arrivé à Aurillac il y a dix ans, je souhaitais mettre mon énergie au service d’une cause ou d’un projet. C’est à cette période que j’ai délaissé le monde de la moto et un début d’avenir à haut niveau pour me tourner vers quelque chose de plus libre, moins compétitif. Je faisais du bmx et suivais le skate sans vraiment comprendre tout ce monde. J’ai rencontré un groupe de gars passionnés avec un projet de lieux indoor skate, bmx, roller, graffiti, musiques amplifiées… C’est comme ça qu’est né Alternatif, un shop, une marque, un crew, toutes ces choses qui m’ont apporté une richesse impensable. J’ai fait fortune de connaissances !
Ente temps j’ai pris la route pour vendre des boards de skate, gérer une boite de nuit dans la station du Lioran qu’on a transformé en club Rock’n Roll, repris les études pour passer un DE, été conseiller municipal…

 

Vincent-Pietri-16.jpg


Comment es tu arrivé au skate?

Par le Bmx et les gars de Session Libre. On roulait toujours ensemble, partait en road trip, faisait la fête, vivait tout le temps les uns avec les autres. Pour moi ce n’est pas une culture ou une autre, je me reconnais dans les deux.

Vincent-Pietrigt.jpg


Tu es basé sur Aurillac, y a de quoi faire en skate par chez vous ?

Au début c’était un peu compliqué, un park rangé aux services techniques de la ville, des élus pas très chauds pour bosser avec l’asso en place… et puis le discours a changé, les élus locaux ont pris conscience que la jeunesse n’était pas qu’un état passager et que les “cultures urbaines” n’étaient pas qu’une simple mode mais bien un support d’expression et d’éducation. Nous avons donc boosté le projet Epicentre qui à la base avait été pensé par les membres fondateurs de l’association Session Libre. Nous l’avons, au fil du temps adapté aux besoins et attentes des pratiques et publics, à notre vision et aujourd’hui ce lieu existe et vit. Un park indoor, un outdoor en béton qui sera terminé en juillet, un bar associatif, des riding school, des events toute l’année, des camps avec les kids, des outils pour construire les idées qui nous passent par la tête,…

Donc la réponse est oui nous avons fait en sorte qu’il y est de quoi faire !!

 

Vincent-Pietri-15.jpg

Tu t’occupes d’un skateshop « Alternatif shop » !En quoi est il alternatif ?

Aujourd’hui c’est ma frangine qui le gère au quotidien et justement parce qu’il n’est plus suffisamment Alternatif nous allons complétement changer de format. Je ne peux pas encore expliquer les détails mais on va dire que l’industrie vie sans avoir besoin de petites structures alors autant faire ce qu’eux ne peuvent plus faire de par leur taille et l’inertie économique qu’elles ont. En gros repartir sur des échelles humaines et des projets vivant et vibrant pour se faire plaisir. Un format galerie à ma sauce devrait voir le jour bientôt …

 

Vincent-Pietri-12.jpg

Ya t il un canapé pour se poser et glander ?

Il n’y a plus de canapé, ni de courbes au fond pour skater les jours de pluies et au passage éclater les vitrines… C’est remplacé par un comptoir au centre du shop autour duquel on se pose pour boire un café et discuter de la suite !

Vincent-Pietri-18.jpg
Si tu devais participer à un concours de voyageurs ou le thème est « anecdote marrante » et que l’on te pose cette question :
Quelle est ta meilleure anecdote de voyage ?

Sortir d’une boite à Tallinn, 7h du mat perdu les quartiers ghetto avec des groupes de gonz en mode blouson noir / cranes rasés / pti dej à la vodka et me taper un fou rire (l’abus d’alcool est… ) en passant devant eux.

Vincent-Pietri-4.jpg
Tu es dans le milieu du skate dans l’asso session libre si j’ai bien compris ?

Skate, Bmx, street art, creation et construction de modules, accompagnement de projets… Pour moi il n’y a pas de milieu restreint aux pratiques, réussir à trouver les complémentarités entre chaque pratiques est le plus intéressant et pertinent.
Session Libre est une asso qui existe depuis 1999, nous avons ouvert l’Epicentre en 2009 et travaillons actuellement sur le changement du park l’extérieur. Le format associatif est réellement le plus approprié pour proposer différentes activités. On bosse donc sur de l’évènementiel, des stages pendant les vacances, des camp « road trip », un magazine gratuit (TransferT)…

 

Vincent-Pietri-5.jpg

Vous organisez un gros festoche, j’en ai eu echo avec Stephane Vignal, un truc de fou à ce qu’il m’a dit !! peux tu nous en dire un peu plus ?

Les Sessions sont le moment de l’année où toutes nos pratiques sont mises en lumière, le but est de réussir à proposer un festival pointu pour les pratiquants tout en restant lisible du grand public. Le programme est basé sur des axes principaux :
- riding (park, catégorie, format, modules,..)
- expositions et créations graphiques
- la musique (jour et soirée)
- l’accueil des différents publics (spectateurs, riders, parents, kids,…)

Chaque année le staff de bénévoles est composé de plus de 50 personnes (90 en 2013) qui amènent chacun leurs compétences et savoir faire. Ma vision des SV est donc celle d’une œuvre géante faite de contributions volontaires et mise en forme pour un instant unique et différent chaque année. Le but n’est pas la victoire des contest ou jam puisque les « meilleurs » gagnent un jambon de pays. Par contre chaque année de nombreux pro et amateurs font le déplacement car ils savent qu’ils ne rouleront pas le même park que l’année précédente, qu’ils seront accueilli dans les meilleures conditions possibles,… Au final nous organisons une grande réunion pour tous les gens que nous connaissons et leurs amis.

 

Vincent-Pietri-10.jpg

Ya une édition en 2014 de ce festival dans les tuyaux ?

Bien sûr, le lundi suivant les SV l’édition suivante commence, nous travaillons énormément sur les émotions, j’écrit donc un premier projet à chaud les jours suivants faisant la synthèse des ressentis du public, des riders, des zikos, des membres du staff puis je le reprends à la rentrée de septembre au calme après une pose estivale nécessaire et c’est partit pour 9 mois de gestation !!
Cette année nous intervertissons deux dates pour que les SV aient lieux du 19 au 21 septembre. Le nouveau park devrait être livré par Constructo dans l’été, nous inaugurerons ce spot pour la grande réunion !
Pour ne pas laisser une période pré estival vide, on remplace la date des SV par la street jam fin juin. Au début c’était en version light, quelques modules ghetto sur une place en centre ville un porte voix et zou mais pour cette année nous allons étoffer cette date. Des projets vraiment fous sont en cours, ça va être sans concession.

Vincent-Pietri-3.jpg
Quelle est ta plus grosse gauffre en skate?

Gamin, une descente vénère, une board de supermarché avec des gommes rigides, trop vite, j’ai tenté de courir mais mes jambes ne devaient pas pouvoir aller assez vite et hop powerslide sur la face, haha.

Vincent-Pietri-6.jpg
Connaissais-tu le principe de l Island Slalom tour ? Qu’en penses-tu ?

Oui je trouve ça cool, du moment que des personnes mettent leur énergie pour rassembler et transmettre autour de passions communes ça me parle beaucoup. Vous réunissez différentes générations sur des boards dans des spots « carte postale », y a pire pour passer ses weekends !

Vincent-Pietri-2.jpg


Qu'aimes tu dans le skate?

La simplicité de l’objet par rapport à tout ce que ça peut apporter au niveau humain, culturel, … J’aime le fait de pouvoir créer soit même ses spots ou de voir évoluer le regard des pratiquants (pas d’appartenance skate ou bmx) interpréter se qui les entourent et se l’approprier version riding. Et puis il y a tout ce qui entoure la pratique, le graphisme, le travail des supports vidéo, photo, web, l’influence sur les modes grand public… J’aime le fait que se soit dur et que seuls ceux qui s’acharnent restent et surtout le fait que tu ne peux pas tricher, un poseur reste un poseur et n’apportera rien au bordel.

Vincent-Pietri-8.jpg

Si je te propose 3 voyages :
-Un voyage de 20 minutes au Japon, tu prends l’avion ou tu voyages avec un gorille !t’arrives à l’aéroport,tu fais un tour en taxi de 20 minutes et tu repars direct en avion
-Une croisière en bateau avec le club de domino de Loudeac (63 ans de moyenne d’âge) de 8 semaines sans escale.
-Un voyage de 8 mois dans un phare tout seul,sans net ni téléphone avec 80 kg de paté henaff et une machine à pain !
Lequel prends tu et pourquoi ?

La croisière, 2 mois sur l’eau c’est parfait pour prendre le temps de se poser et préparer la suite. Et pour les « seniors » ils doit forcement y en avoir quelques un qui nous ressemblaient, version génération précédente, du coup il y a à apprendre et peut être les convertir à nous rejoindre pour construire des modules ou gérer le casse croute !

 

Vincent-Pietri.jpg

Tu te vois skater jusqu’à quel âge ?

Je ne pense pas que ce soit une question d’âge, tout ça fait partie de ma vie, et puis il y a mon fils maintenant qui me donne envie de lui faire découvrir tout ce que peut apporter cette culture, mélange entre sensation, création, rencontres, échanges, persévérance…

Vincent-Pietri-9.jpg
Si tu devais partir vivre sur une île déserte et qu’on te propose d’amener 2 choses avec toi, que prends tu ?

Mon fils et un bateau pour rentrer quand il en a marre de se promener le cul à l’air et manger des noix de coco.

Vincent-Pietri-19.jpg
C’est quoi une journée parfaite pour toi ?

Un pti dej à la maison, un pti « je t’aime papa » avant de descendre à l’Epicentre en moto, un coup de téléphone le matin de potes qui viennent taper la session, un casse croute, avancer les projets en cour, session avec les potes et les kids, rentrer jouer de la gratte avec mon mini moi.

Vincent-Pietri-20.jpg
Quels sont tes objectifs dans le skating?

Je suis obsédé par les courbes, que se soit en vélo, en snowboard, en moto même en voiture je fais un sérieux blocage sur les lignes… Après mes objectifs sont plus orientés sur des lieux, des rencontres ou des events, je rêve d’aller au Tourist Trophy, à Burnside, aux full pipe de Pala, sur le lac salé de Bonneville, la toast jam, la Cam White‘s Hillside jam, le dirt quake de sideburn…

Vincent-Pietri-21.jpg
As-tu des sponsors à remercier !

Des humains oui, mon fils pour l’inspiration qu’il m’apporte, ma famille, tout le clan Alternatif, Nane, les activistes de Session Libre, les Young blood, plusieurs « mentors » Steph Tisserand, David Hermosa, John Petit, Christophe Ragueneau, Julien Arbon, Papy Chabaud, Jeff Denhez, Jacques, Alain, Charly…
Obey France qui me soutiens sur les évènements et m’habille, Jess et Flo de chez Globe, l’équipe Red Bull, Romain de Brown Town, Renaud et l’équipe des Wild Customs Guitars, les Grems, Opéra, Franky, Guliver, Paum,… tous ceux qui me donnent envie d’aller plus loin.

Vincent-Pietri-fr.jpg


Un dernier mot !

Tout ce dont je viens de vous parler ne s’est pas réalisé seul, ce n’est que le résultat d’un effet de groupe, de personnes complétement différentes qui ont cru en un même projet, chacun amenant sa pierre à l’édifice. Vu de l’extérieur nous ne sommes que des gars qui faisons du skate mais vous en savez un peu plus sur l’intérieur.
Bonne route, on se croise un de ces jours !

 

 

 

https://www.facebook.com/alternatif.shop.familia

link


 

 


commentaires

Haut de page