Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dj Vadim "Dubcatcher" : Paris du 02 au 04 Juillet 2014 !

par Island Slalom Tour 1 Juillet 2014, 22:58 Musique slalomique

Il y a certaines choses dans la vie qui fonctionnent par paires. Le beurre de cacahouètes avec la confiture, le fish avec les chips, le fromage avec le vin, Dj Vadim avec le reggae-dancehall ! Cela en fera peut être bondir certains car lorsqu’on pense à un immigré russe comme Vadim, le lien avec le Reggae est loin d’être évident. Pourtant, commencez par oublier tout ce que vous connaissez sur le reggae.

Dj Vadim aka Daddy Vad n’en est pas à son coup d’essai dans l’industrie musicale et plus précisément ce répertoire, qualifiant lui-même son album « It’s bigger than Reggae ». Sachant qu’il s’agit ici de son 11ème album studio, on y trouve comme toujours une nouvelle direction artistique. L’accent est ici mis sur cette richesse et ce côté multi-culturel directement lié au lieu de résidence de l’artiste : l’East Ham en Angleterre que Vadim voit comme un terrain fertile, propice à l’innovation et à la création d’un matériau musical neuf. Venant d’un homme dont la carrière a débuté il y a plus de 20 ans, il revient cette année, fidèle à lui-même, avec tout le raffinement qu’on lui connaît.

Dj-Vadim--Dubcatcher----Paris-du-02-au-04-Juillet-2014--.jpg

Dj Vadim n’a jamais été du genre à se reposer sur ses lauriers et se fait de plus en plus prolifique avec les années. C’est ici un concept d’album conçu en diptyque : Dubcatcher que vous découvrirez ici, suivra Soulcatcher, 2 personnalités bien distinctes de Vadim. First comes the bass and later comes the soul !

Un projet qui semble lié à son évolution. On a pu voir ces dernières années, Dj Vadim partager des scènes et se rapprocher de groupes et artistes comme Fat Freddy’s Drop, Anthony B, Capleton, Macka B ou autre Collie Budz, autant d’artistes qu’il s’est naturellement retrouvé à remixer. Mais ce n’est pas ici un album essayant de recréer une période révolue, c’est un album qui puise ses sources directement dans le roots reggae classique 70’s, le early digital 80’s, le bashment, le Two-Step UK, la bass-culture en général et bien sûr, le boom-bap propre au hip-hop. Tel un scientifique découvrant des antiquités électroniques, il les remet au goût du jour avec une énergie inédite… « Pensez davantage à Eddie Grant qu’à Sean Paul » conseille l’artiste.

 


 

Dj Vadim créé tout simplement un genre unique empruntant autant aux sons propres à la soul, le boogie, le rap, traitant la basse avec une rare minutie, allant jusqu’à la doubler sur certains tracks. Doté d’une aura rare dans le milieu et d’une facilité d’accès naturelle, Dj Vadim a eu l’embarras du choix concernant les chanteurs avec lesquels il souhaitait travailler. Au final, un casting inédit mettant à l’honneur Djs et chanteurs confirmés ou à découvrir. On trouve donc une liste impressionnante de featurings : Gappy Ranks, Jamalski, Demolition Man, Governor Tiggy, Serocee, Katrina Blackstone, Jimmy Screech, YT, Karen B, Sabira Jade, Rio Hemopo, Crosby Bolani et les musiciens de Fat Freddy’s Drop ainsi que de King Porter Stomp.

 

 

A la demande de Dj Vadim, les chanteurs se posent ici sur des lyrics tour à tour conscients, sociaux et politiques mais aussi parfois plus légers et divertissants, tout en laissant une large part à l’amour. Comme souvent chez Vadim, il s’agit avant tout d’envoyer de la vibe, comme il le dit : « I wanna hear some drums n bass ! FLASH IT !!!! »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page